Héliport disponible sur site

Résumé historique

Le château Prieuré Marquet est situé sur la commune de Saint Martin-du-Bois. Sur le registre B.M.S., en date du 18 octobre 1555, on peut lire le décès de Madame Louise de Ravallet, veuve du Sieur de Lagarde de Sorlus qui fut le premier bâtisseur du château, au XVe siècle, sur le lieu-dit de Marquette devenu par la suite Marquet.

Au siècle suivant, la « Maison noble de Marquet » fut partiellement détruite lors des guerres de religion qui opposèrent catholiques et protestants. Reconstruit et agrandi, le château restera longtemps la propriété de la famille de Lagarde. Devenu Chevalier de la Roche-Aymon, Antoine Nicolas de Lagarde léguera le domaine à son fils, Charles-Antoine de la Roche-Aymon. Celui-ci deviendra l'un des plus hauts personnages du royaume de France. Evêque de Toulouse et de Narbonne, archevêque de Reims, Cardinal, Chevalier du Saint-Esprit, Grand Aumônier de France, il deviendra le confesseur du roi Louis XV. Quelques décennies plus tard, c'est lui qui consacrera le roi Louis XVI, à Reims, le 11 juin 1775. À cette époque, le château de Marquet est occupé par un cousin de Charles-Antoine, Louis-Renaud de la Roche-Aymon, comte de Brioude, théologien et mandataire de l'Abbaye Royale de Guîtres (située à quelques lieux au nord de Marquet). Le château doit son nom de Prieuré à la qualité ecclésiastique de ses occupants de l'époque, mais il n'a jamais hébergé de communauté religieuse.

La Révolution Française va bouleverser un ordre social très favorable à cette noblesse d'église. Louis-Renaud de la Roche-Aymon sera contraint à l'exil et le château saisi par l'État. Marquet est mis en vente par les Biens Nationaux le 26 Ventose An III de la République (16 mars 1795).

C'est le citoyen Jean-Baptiste Alezay, issu de la haute bourgeoisie de Libourne, qui rachète le château pour 95 300 livres (une livre = 4,50 grammes d'argent). Il y meurt en 1863. L'acte précise que « le château est entouré d'un domaine de 100 hectares et qu'il s'y récolte de 80 à 100 tonneaux d'un vin blanc assez bon ».

Le domaine changera de mains plusieurs fois au cours du siècle suivant, mais le vignoble est négligé et le château n'est pas entretenu.

En 1972, François et Monique Despujol rachètent Marquet et entreprennent d'importants travaux de réfection. Cavaliers émérites, ils se consacrent à l'élevage de chevaux arabes. C'est leur fils Frédéric qui relancera avec talent l'activité viticole.

La famille Despujol mettra en vente le château Prieuré Marquet en 2014.

C'est sur un coup de coeur que Bernard Canonne se rend acquéreur du château et son immense domaine.

Bernard Canonne est un entrepreneur, un bâtisseur indépendant animé par la passion de créer et de développer. Il est notamment le fondateur de Fontainéo, ce nouveau concept de distribution gratuite d'eau fraiche (plate ou gazeuse) dans l'espace public. Sous leurs habillages variés et personnalisables, ces fontaines fleurissent aujourd'hui au cœur des villes, sur les sites de loisirs (Paris Plage notamment), dans les gares ou autres centres commerciaux.

Parallèlement à son succès dans l'eau claire, la reprise du domaine Prieuré Marquet est pour Bernard Canonne une façon de satisfaire aussi, avec la même exigence de qualité, sa nature profondément épicurienne, et son goût des défis.